Les brevets de Google

Google a déposé environ une vingtaine de brevets par an jusqu’en 2005. Le rythme s’est ensuite accéléré pour atteindre prés d’une centaine de dépôts par an. Y-a-t-il quelque chose à apprendre de la lecture de ces textes ?

Voir la liste de tous les brevets Google en anglais

Il peut être trés tentant, lorsque l’on souhaite percer à jour les secrets de fonctionnement de Google, d’aller jeter un oeil du côté des brevets déposés par cette société. Si cette option vous tente, armez-vous de courage ! La société Google inc. avait déposé prés de 700 brevets au moment où nous rédigions cette page (juin 2011).

Et pour dire les choses franchement, la lecture de ces documents et plutôt rébarbative ! Ces documents se répêtent considérablement de l’un à l’autre et ne font, dans l’ensemble, qu’exposer des concepts vagues, difficile à traduire en recettes applicables par un webmaster.

Mais un bon secret est un secret difficile à débusquer ! Nous vous souhaitons donc bonne lecture et vous rappellons les points suivants :

  • Ce n’est pas parce qu’on dépose un brevet sur une idée qu’on applique cette idée
  • Ce n’est pas parce qu’on dépose un brevet sur une idée qu’elle est applicable
  • Ce n’est pas parce qu’on ne dépose pas de brevet sur une idée qu’on ne l’applique pas
  • Google sait trés bien que ses brevets sont rendus publics. Même s’il est indispensable de protéger ses concepts les plus essentiels, il est sans doute tout aussi vital de les noyer dans un ensemble comportant des idées bidons

Nous avons pris la peine de traduire et de résumer le brevet de décembre 2003 qui nous semble comporter les éléments essentiels que l’on retrouvera dans nombre de brevets postérieurs :

Ces lectures brassent de nombreuses idées générales sur les stratégies qui peuvent présider à la conception d’un moteur de recherche.

A voir également :