English version
FTP Upload Spooler DropUpLoad
(upload spooler)
Logiciel gratuit et "opensource" (licence GNU/GPL)

DropUpLoad est un utilitaire gratuit, très léger, simple et robuste qui gère les uploads à la façon d'un spooler. Il peut s'utiliser à partir d'une clé USB.

 

DropUpLoad se présente comme une mini-fenêtre sur laquelle il suffit de glisser/déposer un fichier (ou un dossier complet) pour déclencher son téléchargement vers le serveur Ftp de votre choix. Son interface permet de paramétrer autant de serveurs (ou de dossiers à l'intérieur d'un serveur) que vous le souhaitez. Le choix de la destination des fichiers se fait par un simple menu situé sur la partie haute de la fenêtre. Ses particularités résident dans :

facilité son extrême simplicité d'utilisation
petite taille sa légèreté qui permet de le transporter et de l'utiliser à partir d'une clé USB
fiabilité sa fiabilité : conçu pour fonctionner dans les pires conditions de connection, il mènera sa tâche à bien quelles que soient les erreurs de connections rencontrées
caractère non ASCII sa parfaite compatibilité avec les noms de fichiers UTF8 (en chinois, par exemple). Voir l'explication en bas de page.
perso la possibilité de générer une copie personnalisée (avec votre logo) et verrouillée sur un seul serveur.

DropUpLoad n'est pas un client Ftp complet. Il ne cherche pas à rivaliser avec FileZilla et ne comporte pas de fonction de "download", par exemple. C'est un logiciel conçu uniquement pour l'"upload". Il ne fait qu'une chose, mais il la fait parfaitement et de façon très simple.

DropUpLoad est parfait pour la mise à jour d'un site web qui évolue fréquemment.
La possibilité de générer une copie verrouillée et personnalisée fait de ce programme un produit unique qui rend possible l'accès à une partie de votre Ftp pour votre famille, vos amis ou vos clients.

Il ne s'agit ni d'une démo ni d'une version limitée. DropUpLoad est un logiciel GRATUIT.





DropUpLoad a reçu de nombreuses récompenses de la part d'éditeurs de logiciels :

softsland softpedia top shareware download3000 addict softpicks sofotex cleansoft acidfileswww.vista-files.org

 

Le protocole FTP et les caractères non-ASCII
(chinois, arabe, etc.)

Depuis sa version 1.80d, DropUpLoad gère intégralement les transferts de fichiers portant des noms chinois, arabes, ou en tout autre caractère non ascii. Il a notamment été testé avec succès avec Serv-U, zFTPServer, FileZilla Server ainsi qu'avec de nombreux serveurs UNIX.

Voici quelques informations destinés aux utilisateurs ayant des difficultés avec des noms de fichiers de ce type.

1- Les codes ASCII, UTF8 et Unicode

Les caractères occidentaux sont généralement codés en ASCII. Il s'agit d'une table de 127 valeurs proposant une correspondance entre un nombre et chaque lettre. La lettre "A", par exemple, se voit attribuer le nombre 65 en majuscule et 97 en minuscule. Cette table de 127 valeurs est suffisamment étendue pour permettre également d'encoder les caractères accentués pour les systèmes français, espagnols et autres. Cette gestion des caractères accentués a toutefois commencé à montrer ses limites lorsque l'informatique s'est répandue de façon internationale et que le nombre d'accents à représenter a dépassé les capacités de la table ASCII.

Le problème est devenu totalement insoluble lorsque les informaticiens ont commencé à s'intéresser aux alphabets chinois (plus de 2000 caractères) ainsi qu'aux très nombreux autres alphabets (arabe, grec, etc.) qui ne se contentent pas de comporter quelques accents, mais dont l'intégralité des lettres diffèrent à chaque fois du modèle occidental.

De ce problème est née la norme ISO 10646 plus souvent appelée "Unicode" qui définit un principe général de gestion des caractères et comporte de nombreuses sous-normes proposant différents types d'encodage. On peut citer par exemple UTF1 - UTF7 - UTF 7,5 - UTF8 - UTF11 - UTF16 - EUC - UCS4 etc.

Depuis Windows 98, Microsoft gère les caractères à l'aide de la norme Unicode et utilise pour la quasi totalité de ces logiciels le système d'encodage UTF16.

Les logiciels du monde Unix/Linux utilisent le plus souvent la norme UTF8.

Les échanges clients/serveurs du protocole FTP se font en UTF8. Ah bon ? se demanderont certains d'entre vous, je croyais que c'était en ASCII ! Et bien dans une certaine mesure, les deux peuvent coïncider. La table d'encodage UTF8 coïncide en effet exactement avec la table ASCII pour tous les caractères occidentaux standards (non accentués). On ne peut constater la différence de codage que pour les caractères tels que é, è, à, ç, etc. qui seront, par exemple, codés sous la forme é, è, à, ç. Comme on le constate à travers cet exemple, un caractère ASCII correspond parfois à deux caractères (en vérité 2 octets) lorsqu'il est codé en UTF8. Les caractères ASCII standards (sans accents) sont codés sous la forme d'un seul octet et certains autres caractères peuvent être codés sous la forme de 3 octets. Dans cette norme, le nombre d'octets correspondant à un caractère est variable.

La norme UTF16 utilisée par Windows prévoit un nombre fixe de 2 octets pour représenter chaque caractère.

2- FTP, UTF8 et Unicode

A l'origine, le protocole FTP supposait que l'ASCII serait le seul moyen possible de coder des caractères. Dans le respect stricte de cette norme, l'utilisation des caractères accentués est interdite. Cette limite ne pouvait toutefois pas tenir, face aux besoins des pays utilisant un alphabet trop vaste pour être encodé sur 127 caractères.

Peut-on raisonnablement demander à un chinois de représenter ses noms de fichier en alphabet occidental pour pouvoir les enregister sur un serveur distant ?

Face à ce problème, un consensus s'est mis en place sur l'utilisation de la norme UTF8. Cette norme présente en effet l'immense avantage de coïncider parfaitement avec la table ASCII pour tous les caractères non accentués. Grâce à cette concordance, un vieux serveur FTP ne connaissant que l'ASCII reste parfaitement compatible avec un client FTP utilisant l'UTF8 et vice-versa. Tout ceci, bien entendu, à condition de limiter l'utilisation de ces couples dépareillés à des transferts de fichiers nommés en ASCII non accentué.

Des lors que l'on souhaite transférer un fichier dont le nom comporte des caractères accentués ou des caractères chinois, par exemple, il faut absolument que le client ET le serveur soient tous deux compatibles UTF8.

L'affaire se complique un peu lorsque l'on prend en compte la façon dont ces fichiers sont enregistrés. Supposons que nous ayons affaire à un client FTP tournant sous Windows. Le nom de fichier d'origine sera codé par Windows en UTF-16. Le client FTP devra convertir ce nom en UTF-8 avant de l'envoyer au serveur. Et que fera le serveur de ce nom ? Comment l'enregistrera-t-il ? Et bien cela dépend du serveur ! Dans leurs versions actuelles, Serv-U (v6.3) et zFTPServer (v2006-06-13) enregistrent leurs noms de fichier en UTF-8 alors que FileZilla Server (v0.9.18 beta) le converti à nouveau en UTF-16 avant de l'enregistrer. Tout ça n'a pas grande importance, après tout : le serveur peut bien faire ce qu'il veut, pourvu qu'il soit capable de restituer le nom sous la bonne forme lorsqu'on lui demande de downloader le fichier.

La différence est toutefois perceptible dans un cas particulier : supposons que vous ayez installé l'un des 3 serveurs précédemment cités sur votre PC. Dans vos paramètres, vous devez indiquer dans quel dossier le serveur devra stocker les fichiers qui lui seront envoyés (uploadés). A présent, uploadez un fichier portant un nom chinois et ouvrez directement le dossier du serveur à l'aide de Windows :
- Si votre serveur est FileZilla Server, vous voyez le nom de fichier affiché normalement en chinois car FileZilla Server et Windows utilisent la même façon de coder les noms de fichier.
- Si votre serveur est Serv-U ou zFTPServer, vous voyez un nom de fichier incompréhensible codé en UTF-8

3- Compatibilité des serveurs entre eux

Chaque serveur peut enregistrer les noms de fichier comme il le souhaite et nous avons vu que cela n'avait pas beaucoup d'importance pourvu qu'il communique toujours avec les clients en UTF-8.

Un problème très gênant peut toutefois survenir si vous désinstallez un serveur pour en installer un autre à la place. Tous les fichiers enregistrés par le premier peuvent devenir illisibles lorsqu'on tente de les relire avec le second.

La solution est la suivante :
a- copier tous ces fichiers à travers un client FTP et en utilisant l'ancien serveur,
b- effacer entièrement le volume du serveur
c- installer le nouveau serveur et recopier tous les fichiers à l'aide d'un client FTP

4- L'option "opts utf8 on"

Certains serveurs sont compatibles avec la commande FTP
"opts utf8 on"
et répondent par
"200 UTF mode enabled"
Lorsqu'ils reçoivent cette commande.

En Upload, les noms de fichiers accentués seront transférés en UTF8, mais seront ensuite gérés par le serveur en mode ASCII.

En Download, les noms de fichiers ASCII seront convertis en UTF8 avant d'être transférés.

Cette commande peut-être utile lorsque vous souhaitez uploader des fichiers avec un client compatible UTF8 pour les relire avec un client qui ne supporte pas l'UTF8 (ou vice-versa).

5- Compatibilité des clients avec la norme UTF8

Peu de client FTP fonctionne correctement lorsqu'on leur demande de transférer un nom de fichier comportant des caractères chinois :
- Avec FileZilla Server, Internet Explorer upload le fichier correctement, mais n'affiche pas toujours son nom correctement lorsque l'on visualise le contenu du FTP
- Avec Serv-U et zFTPServer, Internet Explorer génère une erreur au moment de l'upload et n'affiche pas correctement les noms de fichier lorsque l'on visualise le contenu du FTP
- FileZilla Client (v 2.2.18) upload le fichier, mais lui attribue un nom qui n'est qu'une suite de points d'interrogation et qui ne sera plus exploitable par la suite. Ce client n'est pas non plus capable de visualiser correctement les noms de fichier utilisant des codes non-ASCII
- DropUpLoad fonctionne correctement quel que soit le serveur. Veillez simplement à cocher ou décocher la case "Encoder les noms de fichier en UTF8" selon vos desiderata.

 

Téléchargez aussi nos autres freewares :

RelevanceSpirit
et
LinkSpirit


L'annuaire du webmaster Le design des sites Web


L'encyclopédie du Monde Apprendre les CSS en douceur


Vous pouvez recopier gratuitement le contenu de cette page sur votre site en respectant quelques conditions de bon sens.
Consultez notre page "Reprendre nos articles sur votre site".


Valid HTML 4.01 Transitional   Vérifier l'orthographe avec RankSpirit et "Le Patron"   Indice YooVi


Wikibis : le savoir à portée de clic.


Charte de qualité
Découvrez notre
charte de qualité